En tant que maman à la maison, je passe pratiquement tout mon temps avec mon petit garçon de 15 mois et demi et parfois ça peut être difficile de rester calme dans certaines situations.

Lorsqu’on a un enfant, il est normal de perdre le contrôle parfois. L’idéal c’est d’essayer de toujours rester calme. Si vous avez de la difficulté, voici quelques trucs qui ont fait leurs preuves;

  • Dans le feu de l’action, fermez les yeux quelques secondes et respirez. Simple, mais très efficace car parfois il suffit de quelques secondes pour retrouver son calme.
  • Sous la pression, si l’envie de vous mettre en colère est trop intense, installez votre bébé ou votre enfant dans un endroit sécuritaire et isolez-vous dans une pièce le temps de vous calmer un peu et de vous rappeler que votre enfant vous aime et que peu-importe ce qui arrive, cela finira par passer.
  • Faites-vous respecter sans devenir hystérique. La plupart du temps, crier ne sert à rien. Être ferme c’est bien mais assurez-vous d’être en contrôle de vous-même pour ne pas dire des choses sous l’influence de la colère.
  • Faites preuve d’imagination pour rester positif en tout temps. Par exemple : si votre enfant vient de faire une gaffe ou un dégât, au lieu de vous mettre en colère, emparez-vous de votre appareil photo et faites-en un beau souvenir à la place. Cette photo vous restera toute la vie et n’aura pas de prix à vos yeux.

Sachez que la bonté est innée chez les bébés, peu importe ce que votre petit monstre fait, il ne le fait pas pour mal faire. Il est en perpétuelle apprentissage et découverte et il est évident qu’il testera vos limites et fera des expérimentations sur votre façon de réagir, ça fait partie de la vie. Sachez aussi que votre enfant vous copie, vous et tous les gens qu’il voit le plus souvent. Si vous criez beaucoup, votre enfant aura peut-être tendance à crier lui aussi et au contraire, si vous êtes tout le temps souriants, il y a de fortes chances qu’il sourit beaucoup aussi.

Personne n’est parfait, il y a des moments où je me dit que pour une seule fois je voudrais ne pas être l’adulte responsable et pouvoir moi aussi faire des niaiseries comme étendre du linge sale partout où vider l’armoire des chaudrons pour le plaisirs… Mais il semble que mon tour soit passé et que maintenant c’est à moi de m’occuper de mon petit monstre.

Les enfants ne sont pas toujours des anges et croyez-moi j’en sais quelque chose.

Aujourd’hui mon petit William à mouillé deux rouleaux de papier de toilette neufs dans la toilette, il a étendu le linge sale partout dans le salon, il a laissé sa bouteille de lait couler sur le plancher en riant, il a jeté son assiette d’œufs par terre parce qu’il n’en voulait plus, il est grimpé sur le meuble de la télé et il a fait tomber le haut-parleur du cinéma maison, il a enlevé sa couche deux fois, il a cassé un cadre photo, il a donné des bisous au chat et il avait la bouche pleine de poils, il a traîné le débouche toilette partout dans la maison, il a sorti tous les souliers du garde-robe d’entrée, il a pris la boite de sac ziploc sur le comptoir et il l’a vidée (il y avait des sacs à sandwich partout dans la cuisine) et pour finir, il a grimpé sur les tiroirs de la cuisine pour atteindre le reste de riz sur le comptoir et pour se resservir lui-même quand il venait tout juste de finir de manger. Il ne faut pas croire que je n’étais pas là pour le surveiller car j’étais bien là et pourtant…

Ce n’est pas pour rien que l’on dit qu’être parent demande de la patience… c’est un vrai défi.  Mais c’est aussi un vrai charme. Il suffit d’un sourire et d’un petit câlin pour vous faire oublier toutes les gaffes et les niaiseries que votre enfant peut faire. Restez zen ça va passer avec les années et vous ferez alors face à de nouveaux défis 😉
Bonne fin de journée et à bientôt !!
Émilie