Salut à tous! Je vous parle aujourd’hui d’un sujet qui nous concerne tous (sauf peut-être les étudiants en période d’exam … 🙂 dormir. Parce que, même sans être une personne qui fait de l’insomnie en général, qui est-ce qui arrive à «dormir comme un bébé» la veille d’un examen ou d’un événement important? (Ma sœur ne serait pas d’accord avec cette expression haha!)
Il arrive tant de choses dans une vie, on fini tous par avoir une nuit où on dort moins bien qu’à l’habitude. Heureusement, à force d’avoir toujours plein de choses en tête durant les études, je me suis développé des trucs pour mieux dormir et c’est ce que je vous partage aujourd’hui. 🙂

1. Tenter de faire le vide.

Je m’explique. Quand je ferme les yeux, je me concentre sur la noirceur et chaque fois
qu’une pensée m’apparaît, je l’imagine s’éloigner à toute vitesse comme si quelque chose aspirait mon idée pour m’empêcher de continuer à y penser. À mesure qu’une image s’éloigne, je me sens m’assoupir un peu plus.

2.  Pas de lumière.

Je n’ai pas l’explication scientifique,  mais j’ai remarqué que si je laisse de la lumière dans ma chambre pour une quelconque raison, je m’endors vraiment moins facilement.

3.  L’importance de la température.

Je me suis souvent fait dire que si c’était frais dans la chambre, on dort mieux alors il ne faut pas trop monter la température de la pièce. Mais moi, si je suis au chaud, je m’endors plus vite. Alors je baisse la température de ma chambre et je m’entoure de chaleur « temporaire »! Une couverture chauffante ou un sac magique pour le début de la nuit, comme ça je m’endors au chaud et pendant la nuit, la température ambiante redescend alors je dors bien.

4.  L’exercice

Conseil logique, si je n’ai pas assez dépensé d’énergie dans la journée, je n’aurai pas envie de dormir. Alors vers la fin de la journée, si je ne me sens pas assez fatiguée, je vais aller courir ou faire du sport. Mais attention, pas l’heure juste avant de dormir, sinon je vais me retrouver les yeux grands ouverts dans mon lit, encore toute énervée haha.

5.  Décrocher 1h avant de dormir.

Après une grosse journée ou une grosse soirée d’étude, il faut que je décroche et me change les idées l’heure avant de me coucher. Même s’il me reste plein de devoirs pour le lendemain, si je veux bien dormir, me permettre de m’évader un peu avant la nuit aide beaucoup.

6.  Mettre de la musique.

Si je n’arrive pas à me calmer et décrocher, la musique douce me donne un bon coup de main. Ce n’est pas compliqué, il s’agit de taper « musique relaxante » sur Youtube par exemple et j’ai tout plein de choix de musique pour calmer mon cerveau!

7.  Noter pourquoi je ne dors pas.

Si vraiment le sommeil ne vient pas parce que je pense trop… Je prends le temps de noter tout ce qui me perturbe dans ma vie. Ensuite, je prends aussi le temps de noter tout ce qui va bien dans ma vie! Tout mettre sur papier libère le cerveau on dirait. Et le fait de noter aussi le positif permet d’arrêter de se concentrer uniquement sur le négatif!

8.  Finalement, les trucs évidents…

Bien sûr, se détendre avec un bain chaud et une tisane peut aider. Mais aussi, manger léger avant la nuit et surtout, ne pas prendre de stimulant passé le milieu de l’aprèm! (Café après le souper ça aide probablement pas!)

Alors voilà, je ne dis pas que ce sont des trucs infaillibles pour passer des bonnes nuits, mais j’espère que ça pourra vous aider un peu si comme beaucoup d’autres, il vous arrive vous aussi de trop penser! 🙂

Marie